Pétrole : En hausse

Vous devez inclure au moins un mot-clé positif de 3 caractères ou plus.

Traduire ce contenu

Les prix du pétrole montaient légèrement hier en cours d'échanges européens, soutenus par la faiblesse du dollar, mais le marché guettait la publication des données hebdomadaires sur les réserves de pétrole des Etats-Unis. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 55,74 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 16 cents par rapport à la clôture de mardi. Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mars gagnait 16 cents à 52,97 dollars. Les cours ont été portés par la faiblesse du billet vert, tombé à des plus bas depuis fin novembre face au yen et près de deux mois face à l'euro, les cours du brut se sont repris mardi après avoir débuté la semaine sur une légère baisse. Mais, une partie de ces gains a été effacée après la publication de données de l'American Petroleum Institute (API, fédération professionnelle du secteur pétrolier américain) faisant état d'une hausse de près de 6 millions de barils des stocks de brut la semaine dernière, selon les analystes. Les investisseurs attendaient ainsi mercredi avec prudence la publication des données officielles du département américain de l'Energie (DoE) pour la semaine close le 27 janvier. Selon la prévision médiane d'analystes sondés par l'agence Bloomberg, les réserves de pétrole brut devraient s'être étoffées de 3 millions de barils, celles d'essences de 1,5 million de barils et les stocks de produits distillés avoir baissé de 500.000 barils. Par ailleurs, les investisseurs restaient attentifs au processus d'application de l'accord de limitation de la production signé par les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) en fin d'année dernière.  

Source: 
EL Moudjahid