Industrie automobile : Magneti Marelli opte pour le Maroc… et vise les usines algériennes

Vous devez inclure au moins un mot-clé positif de 3 caractères ou plus.

Traduire ce contenu

Citée parmi les entreprises devant accompagner le projet Fiat en Algérie, l’entreprise Magneti Marelli a signé aujourd’hui un contrat portant sur la création d’une usine au Maroc destinée à approvisionner la région nord-africaine.

Située dans la région de Tanger avec un début de production prévu en 2019, l’usine Magneti Marelli d’une valeur de 37 millions d’Euros en partie provenant de l’état marocain, produira dans un premier temps des amortisseurs avec une capacité de 6 millions d’unités/an et destinées « au marché marocain mais également aux constructeurs aux besoins d’un certain nombre de clients clés qui font des investissements importants dans la région », selon Pietro Gorlier, PDG de Magneti Marelli.

Avec 86 unités de production et 12 centres de Recherches & Développement dans 19 pays, environ 43 000 employés et un chiffre d’affaires de 7,9 milliards d’euros en 2016, le groupe fournit les principaux constructeurs automobiles en Europe, en Amérique du Nord et du Sud et dans la région Asie-Pacifique. Les secteurs d’activité comprennent les systèmes électroniques, l’éclairage, le groupe motopropulseur, les systèmes de suspension et d’absorption des chocs, les systèmes d’échappement etc.

Article MEDAFCO: 
Non
Source: 
Algerie 360