Salon du tourisme de Paris : le pavillon algérien suscite un engouement inattendu

Vous devez inclure au moins un mot-clé positif de 3 caractères ou plus.

Traduire ce contenu

PARIS - Le pavillon algérien au 39e Salon international de l'industrie du tourisme IFTM-Top Resa à Paris a suscité, mardi au premier jour de cette manifestation professionnelle, un engouement  inattendu de la part de visiteurs, malgré son exigüité.

"La destination Algérie commence à faire son chemin et il faudra être plus  offensif", se sont accordés à dire à l'APS les responsables des entreprises étatiques et privées activant dans le secteur du tourisme pour lequel les autorités du pays ont mis une stratégie de développement d'ici à 2030.

C'est dans une ambiance festive que l'Office national du tourisme (ONT) a organisé la Journée de l'Algérie, à laquelle ont pris part des artisans, des représentants de tours opérateurs, de groupes hôteliers et de la compagnie aérienne Air Algérie.

Le directeur général de l'ONT, Rachid Cheloufi, a voulu marqué cette première journée du salon par une opération de communication, au cours de laquelle beaucoup de représentants d'agences de voyage, installées en France, et de visiteurs sont venus découvrir les produits touristiques algériens.

Les DG des groupes hôteliers algériens (Aurassi, El-Djazaïr, Les Andalouses) étaient également présents à la cérémonie, ainsi que les responsables d'agences, afin de saisir l'opportunité de ce salon pour des contacts directs en vue de la promotion de la destination Algérie qui reste peu connue par les touristes à travers le monde, malgré les riches  potentialités du pays.

"A partir de mercredi, tout le monde doit activer dans la recherche des  tours opérateurs internationaux pour vendre la destination Algérie du  moment où la problématique sécuritaire a été résolu", a indiqué le DG de  l'ONT, précisant que le grand atout de l'Algérie reste bien sûr son  tourisme d'aventure dans le Sahara, sans pour autant négliger les investissements consentis le long de la côte algérienne (1200 km).

 

Le pavillon pavoisé de produits artisanaux du terroir 

 

Le responsable de l'entreprise de maroquinerie, Semrouni Nesro, a expliqué sa présence par son envie de représenter l'Algérie à ce salon qui réunit, pendant 4 jours, près de 31 000 visiteurs professionnels et plus de 1600 marques. Avec des moyens de production limités, il a regretté que les jeunes algériens ne s'intéressent pas à l'artisanat.

Pour sa part, la directrice de la communication d'Air Algérie, Mounia Bertouche, n'a pas manqué de souligner que sa compagnie a l'ambition de participer au développement du tourisme en Algérie, d'où sa présence à ce salon pour la prospection et l'établissement de contacts dans le cadre de la recherche de partenariat pour les destinations Europe et Sahara algérien.

Toutefois, les différents responsables présents dans le pavillon algérien (60 m2) ont souhaité avoir beaucoup plus d'espace pour pouvoir accueillir un grand nombre de visiteurs et de professionnels.

Durant le salon, l'ONT a programmé la projection de films et de photos, la distribution de différents supports promotionnels (guides, dépliants, CD etc.) et la fourniture d'information sur les opportunités d'investissement dans le secteur du tourisme qui a connu par rapport à 2015, selon l'office, un taux de croissance de 13 %.

Pour rappel, l'IFTM-Top Resa est la plus grande manifestation dans le marché et l'industrie du tourisme et des voyages.

Le nombre d'arrivées de touristes internationaux dans le monde est estimé en 2016 à 1,235 milliard avec des recettes de 1220 milliards de dollars, selon des chiffres communiqués au salon.

Article MEDAFCO: 
Non
Source: 
Aps