Coopération énergétique et marché pétrolier : Rôle stabilisateur du dialogue Opep - Non-Opep

Vous devez inclure au moins un mot-clé positif de 3 caractères ou plus.

Traduire ce contenu

Le ministre de l’Énergie, M. Mustapha Guitouni, s’ est entretenu avec les ambassadeurs de Russie et du Venezuela, autour des perspectives de renforcement de la coopération énergétique.

Le ministre de l’Énergie, Mustapha Guitouni, a reçu, hier à Alger, les ambassadeurs de Russie, Igor Beliaev, et du Venezuela, José de Jesus Sojo Reyes, avec lesquels il a évoqué la coopération énergétique et le dialogue Opep et non-Opep, a indiqué le ministère dans un communiqué. Le ministre et l’ambassadeur russe ont ainsi abordé les travaux de la commission mixte algéro-russe qui se tient actuellement à Alger, et ont également passé en revue l’état des relations de coopération et de partenariat entre les deux pays dans le domaine de l’énergie, ainsi que les perspectives de leur renforcement.
À ce propos, les deux parties ont relevé les opportunités et les possibilités d’investissement et de
partenariat dans le domaine énergétique, notamment les hydrocarbures et la formation. D’autre part, ils ont abordé les marchés gaziers, ainsi que l’évolution des marchés pétroliers. Ils ont alors salué le processus du dialogue ente pays Opep et Non- Opep visant la stabilisation des marchés pétroliers à moyen et long termes, ainsi que les concertations permanentes entre les deux pays dans le cadre du Forum des Pays Exportateurs du Gaz (GECF). Par ailleurs, lors de l’entretien entre M. Guitouni et l’ambassadeur du Venezuela, les deux parties ont réaffirmé l’importance de leurs concertations afin de coordonner leurs positions dans les différents forums et organisations multilatérales au bénéfice des deux pays, note le communiqué. En outre, leurs discussions ont porté sur la situation du marché pétrolier et le suivi de la mise en œuvre de l’accord entre les pays Opep et Non-Opep, en vue d’équilibrer les marchés pétroliers et de renforcer la coopération entre les pays exportateurs de pétrole. Sur le plan bilatéral, ils ont mis en avant les opportunités d’affaires et d’investissement dans le domaine des hydrocarbures et de la pétrochimie.
À ce propos, M. Guitouni a insisté sur la nécessité d’échanger
les savoir-faire et les expériences afin d’investir en partenariat,
notamment dans l’offshore et le raffinage. Les deux parties ont également évoqué les opportunités d’investissement dans les domaines hors hydrocarbures afin de diversifier les revenus et les économies, tout en insistant sur les échanges en matière de recherche et de formation considérés comme essentiels pour l’atteinte des objectifs communs. (APS)

Article MEDAFCO: 
Non
Source: 
ElMoudjahid