Marché mobile 2016 en Algérie : les smartphones en ascendance (Livre blanc de Jumia)

Vous devez inclure au moins un mot-clé positif de 3 caractères ou plus.

Traduire ce contenu

Le livre blanc de Jumia sur le mobile en Algérie a été présenté mercredi avril 2017 au centre international des conférences d’Alger (CICA) par Sacha Poignonnec, cofondateur de la plateforme de commerce en ligne Jumia et Sophienne Baudry, co-directeur de Jumia Algérie.

 

 

 

 

Le livre blanc fait un décryptage des tendances des mobiles en 2016 en Algérie et note que 39% des Algériens connectés à internet le font par smartphones. Le phénomène est ascendant et il atteindra un taux de 77% en 2020, explique Sacha Poignonec.

 Les principales sources de données du livre blanc sont de Jumia, du GSMA mobiles Report 2017 et de We are Social. Il est souligné que « le marché de la téléphonie est en pleine effervescence en Algérie avec des utilisateurs qui possèdent en moyenne plus de 2 cartes Sim et renouvellent plus fréquemment leur téléphones mobile. »

 Les ventes de Smartphones supplantent largement celles des téléphones mobiles basiques avec « 91% de vente Smartphones pour seulement 9% de ventes de téléphones classiques en 2016 ».  

 Le facteur prix joue puisque le prix moyen d’un Smartphone acheté sur ce site d’achat a connu une baisse importante passant de de 23500 dinars en 2015 à 18900 dinars en 2016, indique l’étude. Un acheteur de mobile sur 4 sur Jumia réside à Alger, les autres sont assez équitablement répartis entre les grandes villes algériennes. Oran vient en seconde position suivie par, Tlemcen, Bejaia, Tizi-Ouzou et Constantine.

 577000 Algériens - 42% de femmes et 58% d’hommes – visitent chaque mois sur Jumia, une progression de 44% par rapport à 2015. Mais les deux intervenants soulignent que le chiffre reste faible en comparaison au nombre global des usagers d’Internet en Algérie.

 Sur les 577000 visiteurs mensuels, 61% utilisent leurs mobiles pour accéder au site. 60% passent leurs commandes directement par leur mobile, « une tendance très encourageante pour le m-commerce » estime le co-fondateur de Jumia.        

 Selon l’étude, il y a eu 123000 téléchargements de l’application Jumia en 2016 en Algérie, soit une progression de 52% par rapport à 2015. « En attendant plus de visites sur l’application, c’est sur la version responsive mobile du site que les algériens ont jeté leur dévolu, une version à laquelle ils accèdent via Android Chrome a 62%, suivi d’Opera Mini pour 25% d’entre eux.

Article MEDAFCO: 
Non
Source: 
maghrebemergent